Mosaique salle de bain : pour une meilleure décoration

Mosaique salle de bain : pour une meilleure décoration
5 (100%) 1 vote

Parmi les revêtements les plus standards des murs et même des sols de la salle de bain, on a la mosaïque salle de bain qui permet de donner différents styles et coloris à la pièce en fonction des matériaux qui la composent et des coloris dans lesquelles elle est déclinée.

Mosaique salle de bain, les meilleures offres

Les meilleurs modèles de mosaiques salle de bain

Une mosaique salle de bain, c’est quoi ?

Dans la recherche d’un revêtement facile à entretenir, résistant et esthétique, le carrelage mosaïque salle de bain dépasse tous les suffrages. Ce revêtement a un grand apport esthétique grâce à ses différentes déclinaisons qui offrent aussi l’avantage d’être résistant à l’humidité et sont le revêtement par excellence des salles de bain. On trouve de nombreux modèles de mosaïque salle de bain. Parmi les différentes déclinaisons de mosaïque, on a la mosaïque en pâte de verre qui offre une pluralité de couleurs et une forte solidité qui est conservée dans chaque tesselle. Une autre déclinaison de mosaïque est la mosaïque en terre cuite qui est beaucoup plus utilisée pour les sols. En raison de son taux de porosité élevée, cette mosaïque en terre cuite n’est pas à utiliser directement dans la salle de bain. Elle doit cependant être traitée à base d’hydrofuge. On trouve aussi des modèles de mosaïque à base de verre qui offrent à la salle de bain plus d’éclat, d’esthétique et de transparence. Elle est faite en petites tesselles et en petits morceaux de carreaux qui sont traités pour être mieux résistants à l’humidité. D’autres types de mosaïque sont ceux faits à base d’émail, qui sont très résistants aux chocs et à l’humidité tout en étant déclinés en de nombreux coloris, les mosaïques « crackle », qui laissent apparaitre des microfissures les faisant scintiller et apportant ainsi à la salle de bain une touche tout à fait originale. Avec ce matériau, la mosaïque peut être combinée aux tesselles de verre ou à l’émail. On trouve aussi la faïence mosaïque qui est l’un des matériaux les plus courants de la mosaïque et qui permet des déclinaisons très colorées, traditionnelles, provençales.

Bien choisir sa mosaique de salle de bain

Dans la famille des céramiques où l’on trouve la terre cuite, les tomettes, le grès étiré ainsi que le grès cérame, la faïence est un composite d’argile claire, de sable et de roche argilo-calcaire qui permet de réaliser de nombreux revêtements décoratifs. Lorsqu’un ouvrage est composé de plusieurs pièces de faïence, assemblées par de la colle, du ciment ou de la peinture, on parle alors de faïence mosaïque.

La faïence est un revêtement adapté à une grande partie des pièces de la maison, parmi lesquelles la cuisine (dont on peut s’en servir pour recouvrir le sol, les murs et notamment la crédence), la salle de bain ou l’extérieur. Lorsqu’on se sert de bris ou de plusieurs morceaux de même couleur ou de couleurs différentes, qu’on assemble entre eux pour créer une mosaïque, on parle de faïence mosaïque. Avec cet ouvrage coloré et décoratif, il est possible de réaliser de belles mosaïques décoratives aussi bien sur les murs, le sol que sur des objets. En effet, pour rénover une vieille table en fer, on pourra décorer son plateau avec de la faïence mosaïque. Cependant, la faïence mosaïque est aussi un revêtement spécial qui est un ensemble de petits carreaux qui sont adaptés pour les murs de la salle de bain notamment. Ces petits carreaux de faïence en mosaïque s’obtiennent par le mélange de trois matières, l’argile, la roche argilo-calcaire et le sable. Ces trois composants subissent une cuisson à une température très élevée (1200 °C et 1250 °C). Bien avant la cuisson, on recouvre le mélange d’un enduit à base d’étain et de plomb afin de lui conférer étanchéité et brillance. Juste avant la cuisson finale, il est possible de former la mosaïque selon des formes variées et dans des dimensions variées. La présence des petits carreaux en fait un revêtement adapté pour la salle de bain, car ils ont une action antidérapante.

Pour poser de la faïence mosaïque sur le sol ou les murs, il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un professionnel, surtout si on est soi-même un peu bricoleur. Pour la pose, il suffira de prendre le maximum de renseignements concernant le matériel nécessaire et les étapes de pose avant de se lancer. Le matériel nécessaire à la pose de la faïence en mosaïque est composé de plusieurs éléments, parmi lesquels : un marteau, une pince japonaise ou une pince zigzag, de la colle et les plaques de faïence. Le choix de la colle nécessaire pour poser du carrelage de faïence mosaïque doit tenir compte du type de support. Pour un support poreux comme une cloison en contreplaqué par exemple, il faut une colle à bois à prise rapide. Pour un support non poreux comme un mur en béton, une colle à carrelage est suffisante. Parmi les consignes de pose, il faut noter que la faïence ne doit jamais être tapée avec un maillet au moment de la faire adhérer, car elle est fragile. Ensuite, il faut s’assurer de la bonne qualité du support de pose. En effet, il faut que le support, surtout lorsqu’il s’agit d’un mur, soit sec et sain, dépourvu de traces d’humidité, car cela pourrait absorber très rapidement colle et décoller la faïence. Pour un support poreux, il faudra d’abord placer une première couche de colle. Très souvent, il arrive que la colle enduite sur la faïence mosaïque sèche vite, de sorte qu’il faille la tremper dans de l’eau. La pose de la faïence se fait en partant du bas vers le haut, de préférence à un angle, l’angle gauche. C’est la première plaque de faïence qui dirige tout l’ouvrage par la suite, il est donc important de bien la mettre.

La pose

La pose de la mosaïque salle de bain se fait de deux manières différentes, soit on le fait en scellé soit on colle. Pour la pose scellée, il faut tout d’abord prévoir un mortier, mais ce type de pose reste la pose la mieux adaptée à la salle de bain dans la mesure où elle permet d’éviter l’infiltration de l’humidité sous les carreaux. Lorsque le mortier a été préparé, on doit appliquer de petites couches sur les surfaces à carreler et l’étaler à l’aide de la spatule. Ensuite, il ne manque plus qu’à poser des carreaux mosaïque en veillant toutefois à leur étanchéité. Le travail de pose peut commencer à partir d’un angle quelconque. Le plus important reste cependant la planéité de la surface. Bien avant la pose il est utile de nettoyer les murs ou le sol et de laisser sécher. Concernant la pose collée, on aura tout simplement besoin d’une colle adaptée. Une fois la surface (support) préparée (propre et plane), on va l’enduire de colle qu’on va étaler avec une spatule avant d’effectuer la pose des carreaux de la mosaïque salle de bain. Pour un effet plus décoratif, il sera aussi possible de poser un miroir en mosaïque.

L’entretien

Entretenir une mosaïque est assez facile d’où la prédilection de ce type de matériau. On peut nettoyer la mosaïque avec de l’eau et du savon tout simplement. Les murs se nettoieront avec une éponge et le sol avec une serpillère. Il faut au maximum se garder d’utiliser certains détergents, car la réaction de certaines tesselles soumises à ces détergents est souvent négative et le carrelage risque d’être endommagé. Pour conserver une mosaïque salle de bain intacte pendant plusieurs années, il faut procéder à un traitement spécifique avec du vernis ou avec un vitrificateur qui protège la mosaïque et pour garder intacte l’imperméabilité des carreaux, il faut les enduire d’huile ou de cire.

Quel prix moyen pour une mosaique salle de bain pas cher ?

Le prix dépend beaucoup de la surface à couvrir et la matière que vous allez choisir. Il faut compter en moyenne plusieurs centaines d’euros pour quelque chose de qualité.

Conclusion

En conclusion, une mosaique pour salle de bain est quelque chose de très décoratif et qui plaira aux personnes voulant avoir une salle de bain avec un design unique.

DE NOMBREUSES PROMOTIONS SUR UNE SELECTION DE PRODUITSCLIQUEZ-ICI