Parquet salle de bain : pour avoir une pièce à votre gout

Parquet salle de bain : pour avoir une pièce à votre gout
5 (100%) 1 vote

La salle de bain est de nos jours un espace qui réclame propreté, sécurité et esthétisme. Cet esthétisme est apporté par de nombreux objets, accessoires et meubles adaptés à la salle de bain. Mais eux seuls ne suffisent pas et ne représentent pas l’essentiel de la décoration.

Parquet salle de bain, les meilleures offres

Les meilleurs modèles de parquets de salle de bain

Un parquet salle de bain, c’est quoi ?

En effet, les revêtements des murs et du sol de la salle de bain permettent de définir le style, l’allure, la beauté, les coloris de la pièce. Le revêtement du sol de la salle de bain qui est généralement un revêtement résistant à l’humidité peut être décliné en divers matériaux. Cependant, le matériau le plus noble est le bois qui permet de revêtir le sol avec un parquet salle de bain et transformer du même coup la salle de bain en lieu convivial et fabuleusement esthétique.

Bien choisir son parquet salle de bain

Généralement, le parquet salle de bain est fait à base d’essences de bois exotique. En bois massif, le parquet offre une grande résistance à l’humidité ainsi qu’un grand apport esthétique. Lorsque le parquet est en bois stratifié, il doit être traité pour pouvoir résister à l’humidité de la salle de bain et conserver tout son esthétisme. Les différentes essences de bois utilisées pour le parquet salle de bain sont le teck, le bambou, l’iroko, le kempass, le moabi, le jatoba, l’ipé, le wengé, le doussié, le merbau et le padouck qui ont la particularité d’être très résistantes à l’humidité. Et pour cause, il s’agit d’espèces de bois exotiques généralement habitués à recevoir des tonnes d’eau. D’autres essences moins résistantes à l’humidité peuvent cependant être utilisées pour le parquet de la salle de bain après un traitement efficace et adapté, à l’instar des essences de bois européen comme le hêtre, le peuplier ou l’épicéa, le frêne, etc. Toutes ces essences de bois concourent à la conception du parquet salle de bain qui est un revêtement hautement décoratif. En achetant un parquet conçu à base d’une essence de bois exotique, il faut toujours se rassurer de la présence du label européen ou français qui atteste que le bois n’est pas issu d’une déforestation anarchique. En choisissant un parquet pour la salle de bain, il faudra en outre veiller à la finition du bois, car cette finition (vernie, peinte, lasurée, etc.) permettra au bois de mieux résister et d’avoir une longévité maximale.

Parquet flottant pour salle de bain

Nouveau revêtement tendance, le parquet flottant pour les salles de bain a fait passer pour désuet, les autres types de parquets, moins adaptés à la salle de bain et plus coûteux à l’achat et à l’entretien. Pour comprendre pourquoi le parquet flottant salle de bain est la meilleure solution de revêtement de sol de la salle de bain à base de bois, il faut surtout comprendre la difficulté qui existe d’équiper une salle de bain d’un parquet massif. Pour la salle de bain, en raison de l’humidité omni présente, seuls les parquets massifs aux essences exotiques sont les parquets qui y trouvent leur place, car seules ces essences sont naturellement résistantes à la condensation et à l’humidité. Parmi ces essences exotiques, il y a le merbau, le wengé, le moabi, le jatoba, le teck, le doussié, l’ipé, le kempass, l’iroko, le bambou, le padouk, etc. Certaines essences européennes peuvent être utilisées, comme le pin maritime, l’épicéa, le frêne, le peuplier ou le hêtre, si elles ont été traitées contre l’humidité.

Contrairement à un parquet flottant salle de bain, le parquet massif s’installe par pose collée ou pose clouée et ne laisse le choix qu’à une seule finition possible : l’utilisation de l’huile, car elle pénètre rapidement le bois, crée une pellicule de protection qui évite ainsi à l’eau de stagner et de ne pas étouffer le bois. Le budget nécessaire pour équiper une salle de bain d’un parquet sera assez élevé et variera en fonction de la surface à revêtir, du type de lames utilisées, de la finition et du type d’essence de bois utilisée. Par exemple, pour des lames sans joints, le budget sera minimum de 60 à 70 euros par mètre carré, pour des lames préhuilées avec des joints, le budget sera de plus de 100 euros par mètre carré.

Composé de trois couches de bois collées les unes aux autres, le parquet flottant salle de bain est un revêtement de plus en plus plébiscité, car il est facile à installer, il s’adapte à tous les types de pose, c’est un parquet plus mince, lorsque ses lames sont déjà traitées, il ne nécessite pas de finitions et s’entretient très facilement. Les différentes couches du parquet flottant pour la salle de bain sont la couche de parement encore appelée couche d’usure, la couche intermédiaire encore appelée âme centrale, la couche de finition et entre la couche de finition et la couche intermédiaire, on trouve la couche d’usure. La couche de parement est faite à base d’une essence de bois noble dont l’épaisseur varie de 2,5 à 6 millimètres et qui contribue à l’aspect esthétique ainsi que la résistance du parquet. La couche intermédiaire est composée de bois aggloméré et de lattes (résineux ou bouleau) et est la couche la plus épaisse du parquet flottant. La couche d’usure encore appelée contre-parement est faite avec un bois mobile (résineux), assure le contrebalancement de l’ensemble et la stabilité de la lame. Le prix du parquet flottant pour les salles de bain varie de 30 à 150 euros le mètre carré en fonction des essences utilisées et des finitions. Le parquet flottant à base de chêne blond par exemple coûtera entre 20 et 40 euros le mètre carré tandis qu’un parquet flottant à base de wengé coûtera entre 100 et 120 euros le mètre carré.

La pose du parquet flottant salle de bain est non seulement simple, mais aussi rapide à faire puisqu’il s’agit d’un système de fixation par clips, l’idéal pour des budgets peu élevés, car la pose ne nécessite pas de faire de gros travaux. Lorsque le parquet est installé, il faut l’isoler surtout s’il se trouve à l’étage. Pour la salle de bain, il faudra privilégier les finitions à base d’huile, ce qui nécessitera de procéder uniquement à un dépoussiérage et d’utiliser un savon (mais pas d’eau) pour nettoyer le parquet tous les 6 mois.

Parquet stratifié de salle de bain

Le parquet stratifié salle de bain, c’est un terme qui en aurait choqué plus d’un il y a quelques années de cela, à l’époque où le stratifié était réputé pour être allergique à l’humidité. Pourtant désormais, le stratifié fait l’objet de traitements spécifiques qui lui permet d’être posé dans les salles de bains et dans d’autres pièces comme les toilettes ou la cuisine. Mais qu’est-ce que le parquet stratifié au juste? C’est un type de sol qui n’a rien à voir avec un parquet en bois puisqu’il est fabriqué à base d’autres matériaux, mais il peut lui ressembler. Traditionnellement, il lui ressemble, mais il prend aussi d’autres aspects. Pendant longtemps, seuls le carrelage ou les bois les plus résistants tels que les bois exotiques comme le teck étaient considérés comme des sols vraiment appropriés pour la salle de bains. Autrefois, le problème avec le parquet stratifié c’est que dès qu’il y avait un peu d’humidité celui-ci se mettait à gondoler. Maintenant, le parquet stratifié salle de bain devient populaire, car entre autres atouts, il offre l’avantage d’avoir un sol de salle de bains solide qui se nettoie rapidement pour une somme globale très économique.

C’est l’une des idées qui circule souvent à propos du parquet stratifié salle de bain pourtant, les évolutions récentes ont permis aux fabricants d’obtenir des stratifiés superbes. Et plus les années passent et plus le stratifié imite à la perfection les différentes essences du bois. De nos jours, on peut trouver des parquets stratifiés qui permettent de recréer des atmosphères de toutes sortes. Il y a deux grandes catégories qui sont le style traditionnel et le style moderne et à l’intérieur de chacune d’entre elles, on va pouvoir trouver une large variété de styles différents. Cependant, le parquet stratifié pour la salle de bain ne limite pas seulement au bois : il imite en effet bien d’autres matériaux. Et ses autres matériaux sont imités également à la perfection. Pour une imitation par ailleurs, des pièces telles que la salle de bain sont particulièrement appropriées. Par rapport au salon, l’espace est restreint et le sol n’est pas destiné à valoriser les autres parties de la pièce.

Le parquet stratifié pour salle de bain est un revêtement spécifique qui subit un traitement pour résister à l’humidité de cette pièce, car à l’origine, le principal matériau du stratifié c’est un type de papier. Mais les prix de ce type de stratifié vont surtout varier selon l’épaisseur du sol et les propriétés du revêtement. C’est le critère principal qui va déterminer le taux de résistance à l’humidité. Le principal avantage qui s’offre aux consommateurs qui choisissent le stratifié c’est bien entendu le prix : c’est l’une des solutions les plus économiques. Le choix de style est un avantage qui joue en la faveur du parquet stratifié salle de bain, mais il est aussi réputé pour être particulièrement facile à poser et c’est souvent ce qui décide les personnes qui veulent refaire leur salle de bains à se tourner vers le stratifié surtout quand elles ont eu à poser du carrelage ou du parquet bois. Il faut savoir aussi que ce type de sol est facile à nettoyer, car rien ne s’incruste. Par rapport à d’autres matériaux, le stratifié à l’avantage de moins marquer les traces de pas humides et de moins marquer le bruit des pas. Enfin, il est possible de trouver du stratifié pour la salle de bain aux propriétés isolantes.

La pose du parquet

Pour poser un parquet salle de bain, on peut procéder de différentes manières. On peut ainsi effectuer la pose par le biais de la pose clouée, de la pose flottante idéale pour le parquet flottant salle de bain et de la pose collée. Ce dernier type de pose est de plus en plus privilégié par rapport aux deux autres types de pose en raison de la facilité de manipulation qu’elle offre. D’ailleurs, on s’en sert pour faire la pose de parquet du pont de bateau. On peut acheter des lames de parquet qui sont déjà traitées et vernies soit on achète des lames de parquet qu’on traitera soi-même. L’idéal est de prendre des lames avec un joint intégré ou d’en réaliser si elles n’en ont pas. Quelque soit l’essence de bois du parquet que l’on va choisir, la pose du parquet salle de bain se fera mieux avec la pose collée qui garantit une bonne étanchéité du parquet. Lorsqu’on choisit un parquet stratifié salle de bain, on aura moins de travail à faire quant aux finitions par rapport à un parquet en bois brut de salle de bain.

Quel prix moyen pour un parquet salle de bain pas cher ?

Le parquet salle de bain est un parquet très onéreux, puisque les lames pré-huilées ou vernies et dont les joints sont intégrés coûtent au moins 100 euros le mètre carré. Pour les lames livrées sans joints, il faudra prévoir de débourser entre 60 et 70 euros sans oublier le prix de la colle qui est de 8 euros le kilogramme.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour choisir le parquet le plus adapté à votre salle de bain.

DE NOMBREUSES PROMOTIONS SUR UNE SELECTION DE PRODUITSCLIQUEZ-ICI