Les meilleurs Ultrabook : comment bien le choisir

Le nom Ultrabook a été créé en 2012 par le fabricant américain de puces Intel. Il décrit une certaine classe d’ordinateurs portables qui sont plus rapides, plus légers et plus puissants que les ordinateurs portables normaux.

Ultrabook, les meilleures offres

Les meilleurs modèles d’ultrabook

Un ultrabook, c’est quoi ?

Pour qu’un appareil puisse se qualifier d’Ultrabook, il doit répondre à certaines exigences minimales. Alors qu’au départ seuls quelques appareils portaient la désignation Ultrabook, il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs centaines de modèles de différents fabricants.

La gamme de prix des appareils s’étend de quelques centaines d’euros pour un Ultrabook adapté aux débutants jusqu’à des modèles dont le prix dépasse largement les 1 200 euros, mais ne laisse rien à désirer.

Pour qu’un ordinateur portable soit officiellement autorisé à s’appeler Ultrabook, il doit répondre à des exigences très spécifiques du fabricant de puces Intel. La condition la plus importante est qu’un processeur Intel doit être installé dans l’appareil. Actuellement, des processeurs de type Haswell (processeurs de 4ème génération) sont utilisés. Outre les processeurs, il existe d’autres spécifications pour le matériel.

Si l’écran est plus petit que 13 pouces, l’épaisseur du boîtier ne doit pas dépasser 15 millimètres. Pour les écrans de 14 pouces et plus, l’épaisseur du boîtier ne doit pas dépasser 25 millimètres.

L’écran doit permettre au moins une lecture en « Full HD » standard. Cela correspond à une résolution de 1920 x 1080 pixels, soit un peu plus de 3 millions de pixels. De plus, l’écran doit être un écran tactile, comme une tablette.

Ici aussi, les spécifications d’Intel sont claires. Si l’Ultrabook est démarré à partir du mode veille, il peut prendre un maximum de 4 secondes jusqu’à ce qu’il soit prêt à l’emploi. Il faut même moins de 4 secondes pour démarrer à partir du mode veille. Le temps de réveil court est obtenu en utilisant des disques durs SSD. Par exemple, le Chromebook est un excellent ultrabook.

Bien choisir son ultrabook

Un Ultrabook doit comporter toute une série de mesures de sécurité intégrées. Il s’agit, par exemple, de l’équipement standard avec des dispositifs de protection contre le vol (par exemple, un boîtier verrouillable), contre l’utilisation non autorisée (comme les scanners d’empreintes digitales) et contre les attaques depuis Internet. Des programmes antivirus et anti logiciels malveillants doivent être installés. La simple présence des dispositifs de sécurité ne suffit pas, ils doivent être activés à la livraison.

Ce point est particulièrement important. Par rapport aux ordinateurs portables normaux, les ultrabooks se caractérisent par une durée de vie particulièrement longue de la batterie. Par exemple, l’appareil doit pouvoir lire des vidéos ou des films en résolution HD pendant au moins 6 heures. Ce type d’application consomme beaucoup d’énergie. Si le système d’exploitation Windows est installé, un appareil doit pouvoir fonctionner pendant au moins 10 heures en mode veille avant de pouvoir être appelé Ultrabook.

Un appareil qui peut être appelé un Ultrabook doit avoir un écran sans fil Intel (WiDi). Cette technologie permet de lire les événements sur l’écran de l’Ultrabook sur un autre appareil compatible (comme un ordinateur portable ou un téléviseur). Vous pouvez également surfer sur l’Ultrabook en même temps.

Une autre condition préalable est la présence d’une commande vocale. Pour répondre à cette exigence, un microphone bidirectionnel approprié doit être installé.

Au moins une connexion doit prendre en charge la norme USB 3.0 (USB rapide).

Au démarrage, les messages tels que les nouveaux courriels ou les messages postés sur les réseaux sociaux sont automatiquement récupérés.

Le « secret » derrière les dimensions compactes, la longue durée de vie de la batterie et les temps de réponse courts est le SSD. L’abréviation vient de la langue anglaise et signifie Solid State Drive. En revanche, le terme français d’entraînement à semi-conducteurs n’a pas réussi à s’imposer dans l’usage quotidien. Le Solid State Drive est le disque dur de l’Ultrabook. Le système d’exploitation et toutes les données importantes y sont stockées. En fait, le lecteur de désignation est trompeur, car les disques SSD n’ont pas de pièces mobiles.

Ces avantages profitent à l’Ultrabook. Les processeurs Haswell d’Intel, qui font partie de la dernière génération d’appareils, sont un autre facteur à l’origine de l’augmentation des performances de ces super-ordinateurs portables. Les processeurs nécessitent moins de tension que les composants conventionnels. Cela réduit considérablement la consommation d’énergie. Comme effet secondaire positif, ces processeurs puissants génèrent moins de chaleur perdue pendant le fonctionnement, ce qui réduit les besoins du système de refroidissement.

Plus l’écran est grand, mieux il est possible de visualiser les images qu’il contient. Cependant, cela rend aussi l’Ultrabook plus volumineux et plus cher. Si, par contre, l’écran est petit, le prix baisse et l’appareil est plus pratique, mais sur le petit écran il est difficile de voir l’affichage et le fonctionnement des icônes sur l’écran tactile devient un test de patience. Les écrans les plus populaires sont ceux avec une diagonale de 13 et 14 pouces. Ils représentent un bon compromis entre la qualité de l’affichage, le prix et la maniabilité de l’appareil. Les ultra-livres avec écran antireflet ne montrent pratiquement pas de reflets gênants lorsqu’ils sont visionnés. D’autre part, le contraste est généralement plus élevé avec les écrans réfléchissants. Vous devez décider vous-même quelle variante vous préférez.

Préférez les appareils dotés d’un lecteur SSD. Ils sont rapides, robustes et nécessitent peu de puissance. Vous devez choisir la capacité la plus élevée possible. Les plus populaires sont les ultrabooks avec 256 Go de disques durs. Mais les modèles d’une capacité de stockage de 128 Go sont également suffisants pour l’utilisateur moyen. Cependant, il est préférable de ne pas toucher aux périphériques dont les disques durs sont plus petits. Ils coûtent moins cher, mais leur capacité de stockage est limitée. Vous trouverez habituellement de tels appareils dans la classe d’entrée de gamme. Ils disposent d’un disque dur d’une capacité de 64 Go. C’est l’équivalent d’une simple clé USB ou d’une carte mémoire, mais ce n’est pas suffisant pour un travail sérieux avec l’ordinateur.

En principe, il en va de même pour la RAM que pour le disque dur : plus il est grand, mieux c’est. Les modèles les plus courants sont ceux d’une capacité de 8 ou 16 Go. Ceci est suffisant pour presque toutes les applications, par exemple pour un affichage fluide des vidéos en HD. Sur le marché, cependant, vous trouverez également des appareils d’une capacité de stockage de 4 Go ou même de seulement 2 Go. C’est beaucoup trop peu et n’est pas recommandé pour les applications à forte intensité de données.

Tous les appareils disposent d’un module Wifi intégré pour accéder à Internet. L’utilisation ou non d’un module supplémentaire pour le surf mobile dépend de l’utilisation que vous faites de votre Ultrabook. Si vous travaillez principalement à la maison, vous pouvez vous en passer en toute confiance, d’autant plus que cette fonction supplémentaire fait monter le prix de l’appareil. Si, par contre, vous voyagez beaucoup et utilisez votre Ultrabook pour travailler et surfer, vous ne pouvez pas vous passer d’un module UMTS ou LTE car il n’y a pas de points d’accès Wifi partout.

Lors de l’achat, assurez-vous que l’appareil de votre choix fonctionne avec la dernière version du système d’exploitation en question, car même le meilleur système d’exploitation n’est bon que tant que des mises à jour et des mises à jour sont disponibles. La plupart des Ultrabooks utilisent Windows de Microsoft. Les ordinateurs fonctionnant sous Windows 8 ou Windows 7 sont moins chers, mais on ne sait pas pour combien de temps ces systèmes obsolètes continueront à être pris en charge. En outre, de nombreuses applications avec des systèmes d’exploitation obsolètes ne fonctionnent plus correctement ou ne fonctionnent plus du tout.

L’équipement des Ultrabooks comprend généralement 3 ports USB, dont au moins un doit supporter le port USB 3.0 rapide, un port HDMI, une webcam, un microphone intégré et une prise pour connecter un casque. Certains modèles sont également équipés du Bluetooth (très utile si vous souhaitez envoyer rapidement des photos ou des vidéos depuis votre smartphone vers votre Ultrabook) et d’un lecteur de carte mémoire intégré. Plus les caractéristiques sont bonnes, plus vous pouvez utiliser l’Ultrabook de manière polyvalente.

Une tablette peut-elle remplacer un ultra portable ?

Depuis quelques années, la tablette a fait son entrée dans notre quotidien, au même titre que le smartphone ou l’ordinateur. Mais peut-elle remplacer un ordinateur portable ? Pour cela, il faudra avant toute chose, réfléchir sur le système d’exploitation de votre futur ordinateur. Vous avez aujourd’hui 3 options qui s’offrent à vous.

  • Android : à la base, Google a conçu un système d’exploitation pour les smartphones, mais autorise son installation sur des appareils plus grands, comme des tablettes. Mais il faut bien l’avouer, Android est loin de rivaliser avec un système d’exploitation qu’on trouve sur un pc portable classique. Vous pouvez néanmoins retenir cette option, si vous avez des besoins relativement basiques en informatique. Vous pourrez bien entendu bénéficier de la suite bureautique, développée par Google lui-même (docs, sheet, …), pour écrire des documents ou créer une présentation. Vous pourrez même y installer Word ou Excel si vous le souhaitez, via une application. Vous pourrez également vous rendre sur internet ou regarder un film. Si vous êtes un gamer et que vous attendez avec impatience le dernier jeu à la mode, il vous faudra passer votre chemin, mais c’est le cas quelle que soit la tablette pour laquelle vous allez opter. Il est tout à fait possible d’y adjoindre une souris ou un clavier, mais on sent que ce système d’exploitation n’a pas été conçu pour ça. L’utilisation de la souris y est souvent laborieuse et très basique.
  • iOS : Apple a opté pour une toute autre option, en développant un système d’exploitation spécifique à ses tablettes. Depuis iOS 13,4, il est même possible d’utiliser une souris en Bluetooth. Mais comme à son habitude avec Apple, seuls les produits de la marque donnent accès à la totalité des fonctions. Ainsi, vous ne pourrez accéder au défilement de la page, que si vous avez une souris ou un trackpad Apple. Pire encore, seuls les derniers modèles prennent en charge les gestes multitouch. Pour le clavier, c’est un peu mieux, car n’importe quel clavier Bluetooth est compatible. Nous le savons, les produits Apple sont loin d’être bon marché et très rarement en promotion. Ainsi pour transformer votre IPad en ordinateur hybride, il faudra rajouter 400 euros pour faire l’acquisition du Magic Keyboard (clavier, trackpad et protection tout en 1). On s’approche alors presque d’un vrai ordinateur hybride, mais à quel prix ! Pour le même tarif, on trouve aujourd’hui des ordinateurs Apple en reconditionné. Si vous vous posez la question, pour un ordinateur ultra portable, il faudra compter un peu plus de 1100 euros, pour avoir entre les mains un MacBook Air. Tout comme avec la tablette Android, il faudra la plupart du temps passer par une application, pour vous servir de votre tablette comme d’un ordinateur. Enfin et pour conclure, il faudra acheter un adaptateur pour brancher une clé USB à votre ipad, ce qui fera encore grimper le prix de l’ensemble.
  • Windows : Microsoft a longtemps été à la traîne niveau tablette. Avec Windows 10, ce n’est clairement plus le cas. Cette fois, vous aurez vraiment une interface unifiée. Vous pourrez installer aussi bien des applications que des logiciels classiques. La plupart du temps, les tablettes hybrides Surface possèdent au moins un port USB. Par contre, les processeurs et la mémoire RAM sont ceux d’une tablette. Vous ne pourrez donc pas faire évoluer votre ordinateur ou changer votre disque dur. Choisissez- le donc avec soin.

Il vous reste encore à choisir votre clavier clipsable et une souris (ou un trackpad) si vous ne voulez pas passer la journée à appuyer sur votre écran tactile. Si vous ne voyez pas l’intérêt d’opter pour ce type de machine, hormis le poids, le mieux est alors de regarder sur le site suivant. En effet, Laptopspirit.fr propose un PC portable pas cher. Les ordinateurs sont classés par budget. Vous pouvez trouver les meilleures configurations entre 300 € et 800 €. Au moment où nous écrivons ces lignes, le site a sélectionné un Ultra portable Asus avec 8 Go de RAM et un disque dur de 521 Go, pour moins de 500 euros. Il est en plus livré avec une souris et une sacoche pour le protéger. Vous le voyez avec cet exemple, il vous sera largement possible d’avoir un PC ultra portable performant, pour beaucoup moins cher que des tablettes hybrides. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.

Quel prix moyen pour un ultrabook pas cher ?

Prétendre que le marché des ultra-livres est en plein essor est un euphémisme, c’est littéralement exploser. Lorsque la première génération a été lancée en 2012, il n’y avait que quelques modèles. Aujourd’hui, en revanche, vous pouvez choisir parmi près de 900 appareils différents. La bande passante est étonnamment large. Alors que les appareils pour débutants sont déjà disponibles pour un peu plus de 300 euros, les modèles haut de gamme coûtent dix fois plus, plus de 2 200 euros.

Conclusion

Divers et variés, il existe des ultrabook pour absolument tous les besoins et tous les budgets. A vous de choisir celui qui vous convient le plus.

Notre méthode de travail

Afin de vous proposer des guides d’achat objectifs, SerialTesteur teste et compare différents produits afin de sélectionner uniquement ceux qui ont un excellent rapport qualité/prix. Ensuite, nous pensons le pour et le contre de chacun d’entre eux afin de savoir si ils méritent d’être présentés sur le site. Enfin, nous vérifions que les produits en question ont bonne réputation auprès des personnes qui les ont essayé.

Kevin
Les derniers articles par Kevin (tout voir)

Laisser un commentaire