Masque de grossesse : pour bien se protéger

Masque de grossesse : pour bien se protéger
5 (100%) 1 vote

Encore appelé scientifiquement chloasma, le masque de grossesse est en fait une pigmentation excessive de la peau localisée à certaines zones du visage (pommettes, front, lèvre supérieure) de la femme enceinte, mais c’est une réaction qui peut être évitée et au pire, soignée.

Masque de grossesse, les meilleures offres

Les meilleurs modèles de protection de masques de grossesse

Un masque de grossesse, c’est quoi ?

Les masques de grossesse, aussi appellés chloasma ou mélasma, sont une pigmentation excessive dans des zones localisées de la peau du visage, notamment le front, autour des yeux, au-dessus de la lèvre et sur les maxillaires dû à un bouleversement hormonal. Cette pigmentation apparaît en général chez les femmes enceintes d’où son nom de masque de grossesse, et se caractérise par des tâches brunes ou grisâtres qui disparaissent après l’accouchement. Dans 5% à 10% des cas, certaines femmes peuvent en souffrir sans être enceintes, à l’instar des femmes qui prennent des pilules aux œstrogènes.

Quelques particularités des masques de grossesse sont liées au fait qu’il s’agit d’un bouleversement hormonal qui survient surtout chez les femmes brunes, les femmes à la peau mate et noire et que la pigmentation apparaît surtout entre le 4e et 6e mois de grossesse. Dans certains, cas les tâches liées à un chloasma peuvent perdurer après l’accouchement, au moins 6 mois après l’accouchement et nécessiter un traitement masque de grossesse plus lourd. D’après certaines des légendes populaires, les masques de grossesse permettraient de déterminer le sexe de l’enfant qu’on attend, à savoir, une fille, mais pour éviter de se tromper dans le choix de la couleur pour le bébé à venir, bleu ou rose, une échographie sera toujours préférable. En fait, les masques de grossesse sont provoqués par une augmentation très élevée de taux d’hormones féminines qui entraînent une synthèse accélérée de la mélanine, qui peut devenir une hyper pigmentation si la peau est exposée au soleil. Les femmes non enceintes qui peuvent souffrir du même dérèglement hormonal en fonction du type de pilule prise auront beaucoup plus des tâches localisées autour de la bouche.

Bien choisir sa protection de masque de grossesse

Les femmes sujettes aux masques de grossesse courent encore plus de risques d’en avoir lorsqu’elles s’exposent au soleil. En effet, c’est l’exposition solaire qui augmente de manière considérable les risques d’avoir un masque de grossesse, mais aussi la gravité. La meilleure protection suggérée est de se protéger le visage avec un écran total d’indice 50 et plus, de porter des lunettes de soleil et un chapeau jusqu’à l’arrivée du bébé. Le meilleur moyen de traiter le masque de grossesse reste la prévention, mais si malgré tout on en souffre, il existe de nombreuses méthodes pour la traiter.

Lorsque surviennent les tâches liées aux masques de grossesse, le dermatologue, le gynécologue ou la sage femme peut prescrire dans certains cas, des peelings, des préparations pour la dépigmentation de la peau, des crèmes médicales ou de crèmes à base d’hydroquinone, de corticoïde, d’AHA (alpha-hydroxyacides), de vitamine A acide. Cependant, la prise de médicaments ou de traitements contre le chloasma s’accompagne aussi de mesures préventives, à savoir, une protection solaire quotidienne (écran total, lunettes de soleil) ainsi qu’un changement de contraception, surtout si on utilise d’habitude des pilules contraceptives à base d’œstrogène qui peuvent favoriser l’apparition des tâches sur le visage ou des pilules ne contenant qu’un seul progestatif.

Protection contre les masques de grossesse

Le masque de grossesse arrive généralement sans prévenir. Pour le prendre de vitesse, achetez une protection masque de grossesse. Ainsi, vous ne connaîtrez pas ces petites taches brunes qui peuvent gâcher votre grossesse. L’achat d’une crème est primordial, mais de nombreuses précautions sont à prendre pour éviter l’apparition de ce masque. Il suffit de les respecter pour avoir une peau fraîche et hydratée comme si vous n’aviez jamais entendu parler du masque de grossesse. Ce dernier se manifeste par de petites taches brunes, plus ou moins foncées. La plupart du temps, elles se positionnent sur le visage à des endroits bien précis. Le nez, les pommettes, le front et le contour des lèvres n’y échappent pas. Le masque de grossesse est dû à une hyperpigmentation liée à l’imprégnation hormonale de la grossesse. Les taches apparaissent généralement au cours de la seconde moitié de la grossesse. Si les femmes qui sont brunes sont les plus exposées, les femmes blondes peuvent également en avoir. Cela est plus rare, mais malheureusement personne n’y échappe.

Il n’y a qu’une seule solution pour empêcher ses taches brunes de recouvrir une grande partie de votre visage. Il faut se protéger au maximum du soleil. Cela ne veut pas dire qu’il faut que vous restiez durant des mois à l’ombre ou enfermez chez vous. Il faut simplement que vous ayez une protection masque de grossesse totale contre le soleil. Cela implique une crème solaire avec un indice de protection très élevé. Préférez les crèmes minérales, sans filtre chimique, car durant la grossesse, la peau est plus sensible. Appliquez la crème aussi souvent que vous le pouvez. L’exposition solaire favorise la venue de ces taches. C’est pourquoi il ne faut pas appliquer une protection masque de grossesse que lorsque l’on est à la plage ou sur un transat dans son jardin. Une balade en ville, un café sur une terrasse de bar sont aussi favorables au développement du masque. Il ne faut donc pas hésiter a utilisé une protection à chaque sortie. C’est également valable l’hiver. Le soleil peut favoriser l’apparition de taches brunes même s’il fait froid. En un mot, lorsque vous êtes enceinte, ayez toujours une crème de protection dans votre sac. En complément, évitez les expositions aux heures où l’ensoleillement est au maximum. N’hésitez pas à porter un chapeau ou une casquette à la moindre sortie.

Le soir chez vous, appliquez en prévention une crème anti-tache pigmentaire. C’est le petit plus qui peut faire la différence. Si le mal est déjà fait, pas de panique. Vous pourrez vous en occuper après votre accouchement. Le plus souvent, les taches brunes partent toutes seules comme elles sont venues. Si ce n’est pas le cas, consultez votre dermatologue. Il vous prescrira un exfoliation ou des agents qui dépigmentent la peau. Vous trouverez des crèmes anti-masque de grossesse un peu partout. Méfiez-vous tout de même aux crèmes qui au final ne font qu’hydrater votre peau. Pour être sure d’acheter un bon produit, faites confiance aux professionnels. Vous pouvez vous la faire prescrire par un dermatologue, mais vous pouvez aller également dans un centre de soins de beauté. Dans les pharmacies et les parapharmacies, vous aurez des conseils avisés sur une crème plutôt qu’une autre. Faites tout de même attention aux grandes différences de prix d’une marque à l’autre. La grossesse est un moment merveilleux. Il serait dommage que ce moment soit entaché par des taches sur votre visage. Si vous respectez les précautions à prendre vis-à-vis du soleil et que vous achetez une crème de qualité, votre protection contre le masque de grossesse sera efficace.

Traitement masque de grossesse

De nombreuses femmes se posent la question de savoir quel est le meilleur traitement masque de grossesse aujourd’hui. Tout d’abord, qu’est-ce que les masques de grossesse? Comme son nom l’indique, ce phénomène touche principalement les femmes pendant leur grossesse. Cela dit, certaines femmes prenant une pilule contraceptive peuvent également développer cette maladie de la peau. Les masques de grossesse sont le plus souvent déclenchés lorsque les femmes ont passé un long moment exposées aux rayons du soleil. Cela se manifeste sous forme de zones brunes principalement localisées sur le visage. Durant la grossesse, le système hormonal est complètement chamboulé et combiné à une exposition trop longue au soleil, cela explique le fait que les premières victimes soient les femmes enceintes. En effet, la combinaison de tous ces facteurs influe sur la manière dont se fait la synthèse de mélanine et c’est ce qui engendre une augmentation de la pigmentation cutanée. C’est d’ailleurs entre le 4e et le 6e mois que les femmes sont le plus susceptibles de souffrir de cette affection dermatologique. Les taches brunes apparaissent généralement sur les zones les plus sensibles du visage et sont censées disparaitre dans les mois suivants l’accouchement. On constate également que les femmes brunes seraient plus à même d’être touchées que les femmes blondes à la peau claire. Cela dit, ces dernières ne sont pas totalement à l’abri et il est aussi possible dans leur cas de voir apparaitre des taches après une séance au soleil. Lorsque les taches se manifestent, la première question est tout naturellement de se demander quel est le meilleur traitement masque de grossesse. C’est ce que nous allons tenter d’éclaircir ensemble.

Le meilleur traitement pour le masque de grossesse est sans aucun doute la prévention. En effet, il n’est pas très contraignant de faire en sorte d’éviter de réunir les conditions favorables à l’apparition de cette affection. La première chose à intégrer est sûrement l’idée qu’une année sans bronzage est loin d’être dramatique. Ainsi, toutes séances de farniente en petite tenue sur la plage sont à bannir le temps de la grossesse. La vigilance s’accroit d’autant plus durant les mois les plus critiques que sont le 4e et 6e mois. Cependant, si vous vivez votre grossesse pendant la belle saison, il vous faudra bien évidemment sortir de chez vous. Pour cela, essayez tant que possible d’éviter les heures où le soleil est à son point culminant. Profitez donc de faire ce que vous avez à faire chez vous pendant ce temps, c’est çà dire entre 11 heures et 16 heures environ. Enfin, le traitement masque de grossesse passe aussi par l’utilisation d’une crème solaire à fort indice de protection. Certaines marques développent même des crèmes spécifiques destinées aux femmes enceintes. Cela est primordial pour aider le corps à lutter contre les agressions du soleil et ses méfaits sur la peau. Enfin, dans la mesure où le visage est la zone la plus exposée et donc la plus touchée par le masque de grossesse, il ne faut pas hésiter à se protéger la tête lors de ses sorties à l’extérieur. Le port d’un chapeau à larges bords parait être un bouclier idéal sans oublier bien sûr le port de lunettes de soleil. Ainsi, le traitement pour les masques de grossesse tient surtout à l’attention portée à ces petits détails, ce qui évite par la suite de devoir soigner les taches persistantes même après l’accouchement. Pour ces dernières, un traitement masque de grossesse au laser est possible, mais le mieux de tout faire pour ne pas laisser l’affection apparaitre.

Quel prix moyen pour une protection de masque de grossesse pas cher ?

Il est possible de trouver des crèmes pas cher pour 15 euros.

Conclusion

Le changement de la contraception doit être envisagé notamment lorsque la peau est dépigmentée. La pilule à utiliser ne doit contenir qu’un seul progestatif. Les femmes qui souffrent d’un masque de grossesse risquent encore d’en souffrir lors de leur prochaine grossesse.

DE NOMBREUSES PROMOTIONS SUR UNE SELECTION DE PRODUITSCLIQUEZ-ICI